Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

baiser

baiser verbe transitif.

1. Posséder sexuellement. Syn. emmancher, niquer, zober.

Depuis qu'j'ai la tête collée sur une pochette | Certaines font semblant de ne pas me reconnaître | D'autres me guettent, s'entêtent, m'embêtent, alors je les baise… (Doc Gynéco, « Nirvana », Première consultation, 1996) .

2. Tromper, duper. Syn. niquer.

N'approchez pas le magic mushroom | N'essayez surtout pas le free base | Car c'est lui qui vous baise | Ouais, c'est lui qui vous baise (Serge Gainsbourg, « Aux enfants de la chance », Le Zenith de Gainsbourg, 1989) .

3. Abîmer, détériorer. Syn. niquer.

J'ai baisé ma boîte de vitesse à force de changer de rapport n'importe comment !

verbe intransitif.

4. Faire l'amour.

Ça faisait une semaine que j'avais rencontré Betty ! On baisait toutes les nuits ! (Jean-Jacques Beineix, 37°2 le matin, 1986) .

Tous sur le sable autour d'un feu, on baise à volonté | C'est si bon de kiffer, bières et joints se font tourner (La Clinique, « La Playa », 1999) .

Verlan zeber.

  mal-baisée adjectif et nom féminin.

5. Femme aigrie et frustrée.

Et moi ? Et moi ? Tu ne sais pas quelle est ma vie ? | À côtoyer Chantal ou bien Marie-Sophie | À faire le baisemain à des pétasses mal baisées | Enfin, j'ai voulu dire des filles un peu coincées... (Les Inconnus, « Auteuil, Neuilly, Passy », 1991) .

étym. Extension du sens du verbe baiser (« porter ses lèvres sur une partie du corps de quelqu'un d'autre ») vers celui de « posséder sexuellement », puis « duper » et « détruire ». - 5. Exprime l'idée machiste qu'une femme qui n'obtient pas de satisfaction sexuelle ne peut qu'être aigrie.
Rem. Le masculin de mal-baisé, quoi que plus rare, se rencontre aussi.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager