Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2018)

poisse

poisse nom féminin.

1. Misère, pauvreté.

À ceux qui savent ce que valent les sacrifices d'un diplôme | Braves celles qui rêvent de fuir la poisse et ses caves (Kohndo, « Un idéal », Deux Pieds sur Terre/Stick to Ground, 2006) .

Chanteloup Les Vignes, aux anciens d'ma ville | Welcome dans les Yvelines où la poisse demande asile (La Fouine, « Bienvenue dans le 78 », Capitale du crime Vol. 3, 2011) .

Faut qu'on s'batte et qu'on réagisse | Et que la poisse nous délaisse | Que nos combats restent réalistes (Soprano, « Avant de s'en aller feat. Redk », E=2MC's, 2012) .

2. Malchance.

Si tu mens ne dis jamais sur la tombe de un tel | Ne dis jamais jamais tout porte à croire que ça porte la poisse (Sinik, « Ne dis jamais feat. Vitaa », Sang froid, 2006) .

Seigneur achève-moi si j'ai la poisse comme un Kennedy (Sexion d'Assaut, « L'Ogive Nucléaire », Le Renouveau, 2008) .

T'as la poisse, ton dernier scalap[1] tombe dans l'escalator (Nakk Mendosa, « Chant lexical », Le monde est mon pays, 2010) .

étym. Déverbal de poisser « enduire de poix », la malchance, la misère s'attachant au malheureux comme la poix.

  1. ↑  Verlan de pascal (billet de 500 francs), avec reverlanisation de la seconde syllabe : pascal → scal-pa → scal-ap.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2018 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone