Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2018)

faya

faya adjectif.

1. Sous l'emprise de drogue (en particulier le cannabis) ou d'alcool. Syn. déchiré, défoncé, dépouillé, pété.

La misère est mon vice, fils, je suis faya (Doc Gynéco, « Les Mêmes Droits », Liaisons dangereuses, 1998) .

Suicide à la hiya, trop faya pour aller prier | J'ai peur de crier quand je vais griller (Lunatic, « Pas l'temps pour les regrets », Mauvais Œil, 2000) .

J'suis faya, j'suis pété en train d'répéter cette danse macabre | Si demain tu dois canner Younès t'enterra dans sa cave (Mister You, « Lettre à un traître », Présumé coupable, 2010) .

nom masculin.

2. Bonne ambiance, animation agréable.

On fait des trucs de mecs de Paname | Tu nous a vu dans des fêtes de malades | Et dans ta réss[1] on vient pour mettre le faya (Nekfeu, « Ne le dis pas à ma mère feat. Alpha Wann », En sous-marin, 2011) .

3. Feu.

Je fous le faya comme un Zippo, toi t'espères tout flamber à l'allumette, oh ! (Shay, « First Lady », 2012) .

4. Pagaille, désordre. Syn. bordel, boxon, dawa.

Je viens foutre le faya je crache des flammes comme un dragon | Nique le système ils auront le feu car ils ont semé la haine (Sniper, « Brûle feat. Joey Starr », Trait pour trait, 2006) .

étym. Déformation du mot anglais fire « feu ».

  1. ↑  Voir résoi.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2018 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone