Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

gueule

gueule nom féminin.

1. Bouche.

Crosse, barillet, et bastos, les chambres se vident une à une | Pour se loger dans un cadavre la gueule ouverte sur le bitume (Mafia K'1 Fry, « La Balle », Jusqu'à la mort, 2007) .

2. Visage, tête. Syn. tronche.

Quoi ma gueule qu'est-ce qu'elle a ma gueule (Johnny Hallyday, « Ma gueule », 1980) .

  avoir de la gueule locution verbale.

3. Se dit d'une chose qui donne bonne impression.

Elle a de la gueule ta bécane avec le pot chromé !

  casser (ou péter) la gueule à qqn locution verbale.

4. Battre qqn. Syn. éclater qqn.

J'te pète la gueule si tu m'ramènes pas la tune que tu me dois avant 8 H !

  coup de gueule nom masculin.

5. Protestation.

A la réunion syndicale, j'ai poussé mon coup de gueule ! Y en a marre qu'il y ait que les syndiqués qui fassent la grève !

  faire la gueule locution verbale.

6. Bouder.

Fais pas la gueule ! T'en retrouveras une autre, de gonzesse !

  fermer sa gueule locution verbale.

7. Se taire.

Calmes, posés, les miens en veulent | Violent dans tes raps, écarte-toi idiot et ferme ta gueule (Ärsenik, « Affaires de famille feat. Doc Gynéco », Quelques gouttes suffisent…, 1998) .

  foutage de gueule nom masculin.

8. Propos ou action qui exprime clairement de la moquerie, du dédain ou du mépris vis-à-vis d'autrui.

J'ai entendu le premier ministre qui disait que le chômage allait baisser de 10% c't'année ! Si c'est pas du foutage de gueule ça !

  ma, ta, sa, nos, vos ou leur gueule locution.

9. Exprime les pronoms personnels : Moi, toi, lui, nous, vous, eux.

Il pense qu'à sa gueule Laurent ! Ses plans meufs, il les fait toujours sans nous !

  ma gueule ! interjection.

10. Mon gars !. Syn. ma couille, ma poule.

Sniper ça fonctionne, ouais ma gueule c'est le truc qui roule | Alors soit tu tiens, soit tu testes, soit tu dégages (Sniper, « S.N.I », Trait pour trait, 2006) .

Et ouais ma gueule t'as cru quoi ? | J'allais pas revenir avec un truc d'enfoiré quoi | C'est PAN ma gueule écoute ça han han (Taipan, « Makake », 2011) .

  n'avoir que de la gueule locution verbale.

11. Se vanter d'être capable d'une action sans jamais passer à l'acte.

— Qu'est-ce tu vas faire ?… — Tu crois qu'j'ai que d'la gueule ? Téma ! Et essaie pas de m'arrêter ! (Mathieu Kassovitz, La Haine, 1991) .

  ouvrir sa gueule locution verbale.

12. Parler, protester, contester.

Depuis l'début il ouvre sa gueule pour que je doute de moi | Il veut m'faire croire que j'ai beau pé-ra les gens se foutent de moi (Sexion d'Assaut, « Black Shady Part 2 », Les Chroniques du 75 Vol. 2, 2011) .

  se casser la gueule locution verbale.

13. Tomber, chuter.

J'me suis cassé la gueule dans l'escalator, mais ça va, j'ai rien !

  se fendre la gueule locution verbale.

14. Rire aux éclats, se divertir.

Putain ! Qu'est-ce qu'on s'fend la gueule quand on est entre potes !

  se foutre de la gueule de qqn locution verbale.

15. Se moquer de qqn.

Ils se foutent de ma gueule aux ASSEDIC, ils m'ont fait revenir trois fois pour des papiers à la con !

  se mettre sur la gueule locution verbale.

16. Se battre, se disputer violemment, se quereller.

Au début, ils discutaient tranquillement de politique mais très vite, ils ont commencé à se mettre sur la gueule parce qu'ils étaient pas d'accord sur un truc !

  ta gueule ! interjection.

17. Expression péjorative employée de manière brutale contre une personne pour lui signifier de se taire. S'emploie aussi au pluriel vos gueules !.

Bon ta gueule ! Ou je t'en colle une !

étym. Emploi très ancien, largement passé dans le langage populaire de ce terme issu du latin gula « gosier, gorge », terme s'appliquant d'abord à l'homme avant de s'appliquer aux animaux (Colin) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager